03.10 2017

Quels critères pour trouver la meilleure assurance habitation ?

Photo Quels critères pour trouver la meilleure assurance habitation ?

On ne peut pas se passer d'une assurance habitation vu qu'on peut considérer que c'est absolument obligatoire. Personne ne sait ce que demain nous réserve, d'autant plus que les catastrophes naturelles et les attentats sont de plus en plus à craindre. Voilà pourquoi, elle est proposée par tout assureur, sérieux ou pas. Voici 5 critères pour bien choisir une formule d'assurance habitation.

Les critères pour bien choisir une assurance habitation

Voici 5 grands critères pour bien choisir une formule d'assurance habitation :

  • Critère 1 : la valeur du capital à assurer : A chaque valeur de capital correspond une catégorie de clients, par exemple : ceux dont la valeur des biens est comprise entre 20 000 à 40 000 € ; et ceux dont le capital à couvrir ne dépasse pas les 19 000 €. Ainsi, si votre bien est estimé à 21 000 €, vous payerez la même cotisation qu'un client avec un capital de 39 900 €.
  • Critère 2 : Montant de la franchise : deux types de franchises peuvent s'appliquer en assurance habitation : la franchise relative et absolue. Si vous n'avez pas beaucoup de capital à couvrir, choisissez l'option zéro franchise
  • Critère 3 : Le mode d'indemnisation : choisissez entre « rééquipement à neuf » ou « rééquipement à valeur d'usage »
  • Critère 4 : Les risques couverts : assurez-vous que l'intégralité des risques dont vous voulez vous prévenir est traitée dans vote contrat
  • Critère 5 : le statut de l'assuré : choisissez selon que vous soyez locataire, propriétaire ou copropriétaire

L'arnaque en assurance habitation

L'arnaque à l'assurance est un phénomène courant qui correspond à tout acte volontaire permettant de tirer un profit illégitime d'un contrat d'assurance. Dans la branche de l'assurance habitation, la fraude est présente :

  • dès la souscription : quand l'assuré a l'intention de minorer le risque afin de diminuer la cotisation à payer ou quand ils tentent d'assurer un risque sur lequel un sinistre est déjà existant.
  • lors de la déclaration du sinistre : lorsque l'assuré déclarer un sinistre qui n'a pas eu lieu : faux cambriolage, incendie volontaire, etc.)
  • ou lorsqu'il déclare des dommages n'ayant pas un rapport avec le sinistre. Il peut aussi transformer une négligence en sinistre ou exagérer les dommages afin d'extorquer une grosse somme d'argent auprès de sa compagnie d'assurance. À ce niveau, le faux et l'usage de faux sont aussi très fréquents : des fausses factures pour demander des remboursements, des fausses expertises, etc.
  • à la déclaration : lorsque l'assuré manipule les termes du  contrat pour ne pas avoir à indemniser l'assuré.

Choisir l'assureur pour son tarif : est-ce une bonne idée ?

Le tarif est un critère de choix essentiel. Voilà pourquoi les assureurs n'hésitent pas à le mettre en avant pour paraitre plus attractifs aux yeux de leur clientèle. Toutefois, il faut noter que le tarif d'une assurance peut cacher certains détails :

  • Une formule non couvrante : un tarif pas cher correspond souvent à une couverture d'entrée de gamme avec des garanties restreintes;
  • Une franchise élevée : les tarifs moins chers sont souvent assignés à une franchise contractuelle élevée;
  • Un service médiocre : lenteur de traitement de dossier d'indemnisation, absence d'accompagnement rapproché, etc;
  • Indemnisation quasi inexistante : les compagnies low-cost indemnisent rarement leur assuré en cas de sinistre.