Tout comme il existe une variété de technologies disponibles pour les voitures à combustion, les véhicules électriques peuvent répondre aux différents besoins des conducteurs. Cela les différencie des véhicules électriques hybrides, dans lesquels ils complètent un moteur à combustion avec une alimentation par batterie, mais ne peuvent pas être chargés via une prise.

Véhicule hybride (VH)

Les véhicules hybrides utilisent l’essence ou le diesel comme principal moyen d’alimenter le moteur à combustion interne. En plus d’utiliser le moteur à combustion, qui est normalement ravitaillé comme toute autre voiture à moteur à combustion, les hybrides ont également un moteur électrique et une batterie. En utilisant à la fois le moteur électrique et le moteur à combustion interne, les hybrides ont un rendement énergétique nettement supérieur à une voiture non hybride.

Véhicule électrique à batterie (VEB)

Voiture 100 % électrique, ou véhicule électrique alimenté par batterie. Elle utilise l’électricité stockée dans la batterie pour alimenter le moteur électrique et tirer les roues. La batterie, lorsqu’elle est épuisée, est rechargée à l’aide de freins à récupération et de l’énergie du secteur via la prise elle-même ou via une prise par un chargeur de voiture électrique. Comme ils n’utilisent ni essence ni diesel et sont alimentés exclusivement à l’électricité, les véhicules électriques à batterie sont considérés comme 100 % électriques.

Véhicule à piles à combustible (VEPC)

Les voitures électriques à pile à combustible utilisent le gaz hydrogène comme principale source d’énergie. Les freins dégénératifs (kers), qui sont la conversion d’une partie de l’énergie perdue au freinage en électricité, aident à recharger la batterie. Ce type de véhicules associe l’hydrogène et l’oxygène pour produire de l’électricité, qui alimentera le moteur électrique.

Véhicule hybride rechargeable (VHR)

Le véhicule électrique hybride rechargeable (VHR) combine un moteur à combustion interne alimenté par essence ou diesel avec un moteur électrique et un parc de batteries rechargeables. Contrairement aux hybrides conventionnels, les hybrides rechargeables électriques peuvent se recharger de deux manières. Le premier est le frein de régénération (Kers) dans lequel une partie de l’énergie perdue pendant le freinage est convertie en électricité. La deuxième voie est par câble, alimenté par une source externe, comme le réseau électrique, permettant d’atteindre de longues distances en utilisant uniquement l’électricité.